EUR / CDF
2 380,44
0.24%
(-5.63)
USD / CDF
1 981,83
0.03%
(+0.53)
CAD / CDF
1 568,71
0.88%
(-13.82)
CHF / CDF
2 157,12
0.38%
(-8.1)
GBP / CDF
2 755,90
0.34%
(-9.42)
ZAR / CDF
138,91
0.08%
(+0.11)
XAF / CDF
3,63
0.24%
(-0.01)
XOF / CDF
3,63
0.24%
(-0.01)

Afrique : près de 63 millions de touristes internationaux ont rapporté 37 milliards USD en 2017

85

Selon l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT), en 2017, l’Afrique a enregistré 37 milliards de dollars américains, générés près de 63 millions de touristes internationaux. 1,326 milliard de personnes. Ce nombre de visiteurs a généré un volume de recettes de 1340 milliards de dollars. Sur l’ensemble des statistiques pour la même année, 1,326
milliard de personnes comptabilisées, ont rapporté un volume de recettes de 1340 milliards USD.

Au cours de dix dernières années,  le tourisme a pu générer sept millions d’emplois en Afrique. Comparativement à d’autres régions du monde, le continent noir a enregistré le plus faible taux en termes de destination prisée par les touristes. Pourtant, grâce à sa diversité exceptionnelle de paysages, de faune, de flore et de cultures, le tourisme africain représente un potentiel énorme de transformation et de croissance inclusive.

Visiblement, sur l’échiquier planétaire, l’Afrique ne représente qu’une infime partie du tourisme mondial en dépit des potentialités disponibles.

Sur une cinquantaine des pays, une dizaine d’États   parmi lesquels l’Afrique du Sud, les Seychelles, la Tunisie, l’île Maurice, la Namibie, le Nigeria,le  Maroc, le Rwanda, la Côte d’Ivoire, et le Tchad,  ont attiré une grande partie de ces revenus grâce à leurs investissements stratégiques dans l’infrastructure de base.

Appelée à fournir les efforts considérables  pour devenir la destination touristique de premier choix, l’Afrique  est loin derrière l’Europe qui demeure le continent le plus prisé avec 672 millions de visiteurs pour 519 milliards de dollars USD. L’Asie a capté pour sa
part  a attiré pour sa part, 323 millions de visiteurs pour 390 milliards de dollars US générés en 2017.

Le tourisme culturel pourrait influer sur les marchés comme celui de l’artisanat, des arts de la scène et la musique. Pour se prévaloir du rang de pilier de la croissance économique du continent, le tourisme africain  doit faire face aux obstacles  administratifs, réglementaires et infrastructurels.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.