EUR / CDF
2 380,44
0.24%
(-5.63)
USD / CDF
1 981,83
0.03%
(+0.53)
CAD / CDF
1 568,71
0.88%
(-13.82)
CHF / CDF
2 157,12
0.38%
(-8.1)
GBP / CDF
2 755,90
0.34%
(-9.42)
ZAR / CDF
138,91
0.08%
(+0.11)
XAF / CDF
3,63
0.24%
(-0.01)
XOF / CDF
3,63
0.24%
(-0.01)

Kananga: consommation accrue de la viande de chien, une menace de disparition de l’espèce

201

La viande de chien appelée en langue locale «tshibelabela »,  est très prisée à Kananga chef-lieu de la province du Kasaï-Central. Hommes et femmes, jeunes et vieux, consomment sans modération la chair de ce canidé.

Dans plusieurs  quartiers, la cuisson de la viande de chien s’effectue en public. À longueur des journées, les jeunes gens se bousculent autour des casseroles pour acheter des morceaux,  qu’ils dégustent sans gêne.

En la faveur de la sollicitation de sa viande, le chien mammifère de l’ordre des  carnivores, subi actuellement un mauvais sort à Kananga. Par ce temps qui court,  cette espèce  animale est de plus en plus traquée pour usage gastronomique.

Chaque tribu de la RDC a son plat préféré, et la viande de chien est l’un des plats préférés des Luba  du Kasaï. D’après le témoignage d’un consommateur éprouvé,    la viande de ce gibier procure la joie.

Cette situation fait craindre sur le risque de la disparition ou alors de rareté des chiens dans le chef-lieu du Kasaï-Central. A l’allure où vont les choses, un environnementaliste qui a parlé sous couvert d’anonymat, a exprimé ses craintes quant à ce.

Il y a quelques mois passés, il avait été déploré quelques cas de morsure des chiens en divagation ayant provoqué des conséquences fâcheuses à Kananga. « Cependant, cette situation ne justifierait en rien l’accentuation de la chasse à cet animal». A-t-on appris.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.