EUR / CDF
2 380,44
0.24%
(-5.63)
USD / CDF
1 981,83
0.03%
(+0.53)
CAD / CDF
1 568,71
0.88%
(-13.82)
CHF / CDF
2 157,12
0.38%
(-8.1)
GBP / CDF
2 755,90
0.34%
(-9.42)
ZAR / CDF
138,91
0.08%
(+0.11)
XAF / CDF
3,63
0.24%
(-0.01)
XOF / CDF
3,63
0.24%
(-0.01)

Lutte anti fake news: les acteurs du secteur médiatique congolais se lancent en bataille

95

Conscients de leur rôle, tous  les acteurs du secteur de l’information online et offline, se sont engagés  à éclairer l’opinion publique en donnant des informations utiles à la connaissance et au débat démocratique. Après  avoir mené un diagnostic sans complaisance  du phénomène Fake news dans les médias  congolais et sur tous les autres
supports,  une synergie médiatique est  désormais opérationnelle, en vue de contrer la propagande des fausses nouvelles communément appelées ‘’fake news’’.

A l’initiative de l’Association des médias en ligne de la RDC en collaboration avec les organisations professionnelles du secteur des médias, il s’est tenu à Kinshasa, la première édition de la table ronde sur les fake news en date du 3 juillet 2018. Il ressort des
assises  organisées sous  le thème: « Fakenews, enjeux, défis et engagement des acteurs», des recommandations allant dans  le sens de stopper la diffusion des fausses nouvelles sur internet.

Au Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication (CSAC), les participants à ta table ronde ont recommandé  la révision et l’adaptation de la directive de 2015 relative à la campagne électorale sur les médias en intégrant un chapitre sur les Fake news; envisager
une directive sur les médias en ligne en attendant la nouvelle loi sur la presse ; et, associer le regroupement des médias en ligne  de la RDC dans l’élaboration de ladite directive.

A  l’Union nationale de la presse du Congo (UNPC), il a été recommandé: l’ intensification de la campagne sur le respect du code de déontologie et d’éthique dans les rédactions des médias; la poursuite de la sensibilisation à l’endroit des journalistes sur l’observance de la charte de bonne conduite; faire un lobbying pour que la loi sur l’accès à l’information soit adoptée au Parlement.

En outre, le plus grand syndicat des journalistes à savoir l’UNPC, a été chargée de procéder à l’identification des médias d’informations en ligne, au renforcement des capacités des journalistes sur la vérification des informations, à la conscientisation des médias à revenir aux fondamentaux de la presse par la tenue régulière des conseils de rédaction, et à la création de passerelles entre les différentes rédactions pour identifier les Fake news.

Il faut dire qu’en RDC, le période  électorale est souvent le moment propice choisi par les diffuseurs de fake news pour se livrer à leur salle besogne.  Il était donc impérieux que les professionnels des médias et acteurs du numérique se mettent autour d’une table pour
affûter leurs armes face à la désinformation.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.