EUR / CDF
2 380,44
0.24%
(-5.63)
USD / CDF
1 981,83
0.03%
(+0.53)
CAD / CDF
1 568,71
0.88%
(-13.82)
CHF / CDF
2 157,12
0.38%
(-8.1)
GBP / CDF
2 755,90
0.34%
(-9.42)
ZAR / CDF
138,91
0.08%
(+0.11)
XAF / CDF
3,63
0.24%
(-0.01)
XOF / CDF
3,63
0.24%
(-0.01)

RDC : l’industrie hôtelière, secteur prometteur pour le développement du tourisme

1 396

En raison d’innombrables et variables richesses en faune et en flore, la République Démocratique du Congo est compté parmi les plus riches pays au monde disposant d’une biodiversité biologique.

En effet, sa faune regorge de 352 (trois cent cinquante-deux) espèces de reptiles dont 33 endémiques, 168 espèces d’amphibiens, 1086 types d’oiseaux dont 23 sont endémiques ; 421 espèces de mammifères dont 28 sont endémiques et plus d’un millier d’espèces des poissons.

Les espèces les plus emblématiques sont le gorille, le chimpanzé, l’éléphant, le guépard, la tortue marine, les poissons aveugles, l’okapi et le paon congolais.

La flore de la RDC compte près de 377 familles, 2.196 genres et 10.324 espèces tous les embranchements confondus.

Il faut noter que ces diversités se répartissent dans cinq axes touristiques ou destinations à savoir : Kivu-ex Province Orientale, Kinshasa-Océan, Kinshasa-ex Bandundu, Kinshasa-ex Equateur et Katanga- le grand Kasaï.

L’exploitation judicieuse de ces potentialités fera de la RDC une des meilleures destinations touristiques à travers le monde. Si la faune et la flore de la RDC sont bien exploitées, elles vont constituer un atout majeur pour le développement du tourisme national. Par ailleurs, promouvoir le tourisme en RDC, implique l’aménagement des infrastructures de base, notamment les routes et les hôtels qui font défaut pour attirer encore plus des touristes.

Situation hôtelière en RDC !

La panoplie hôtelière en République Démocratique du Congo comprend 503 hôtels à une étoile dont 203 à Kinshasa, 36 dans l’ex province du Bandundu, 9 dans l’ex province de l’Equateur, 7 dans l’ex Province Orientale, 36 au Nord-Kivu, 32 au Sud-Kivu, 21 au Maniema, Haut-Katanga 94, dans l’ex Kasaï-Oriental 26 et 38 l’ex Kasaï-Occidental.

Les hôtels à Cinq étoiles sont au nombre de cinq dont quatre à Kinshasa et un au Katanga. La RDC compte onze (11) hôtels à quatre étoiles dont huit à Kinshasa, deux dans l’ex Katanga, et un au Sud-Kivu. Les hôtels à deux et trois étoiles sont dénombrés respectivement à 237 et 90 pour l’ensemble de la République. La ville de Kinshasa et l’ex province du Katanga en comptent le plus grand nombre. Globalement, de cinq à une étoile, la République Démocratique du Congo compte 846 (huit cent quarante-six) hôtels.

Selon M. Albert Tshibuabua Tshikele, directeur-chef de service à la direction des ressources touristiques au secrétariat général du tourisme, le nombre d’hôtels construits à travers le territoire national accuse une certaine disparité en ce qui concerne l’implantation des infrastructures hôtelières sur le terrain. Les voies d’accès à ces infrastructures devraient être améliorées encore davantage pour orienter le choix des touristes en faveur de la RDC, comme leur destination touristique.

Ces deux domaines ont de l’influence sur le fonctionnement des hôtels homologués classés avec étoiles en expansion dans les communes du centre d’affaires, dans les quartiers résidentiels et industriels, dans les cités planifiées où la population possède des revenus relativement élevés, notamment des communes telles que la Gombe, Limete, Bandalungwa, Lemba et Matete dans la ville de Kinshasa.

La réorganisation du secteur du tourisme en RDC s’avère actuellement une nécessité pour attirer les investisseurs et capitaliser les devises générées par ce secteur.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.