EUR / CDF
1 857,27
0.43%
(-7.95)
USD / CDF
1 653,92
0.43%
(-7.08)
CAD / CDF
1 231,51
0.43%
(-5.27)
CHF / CDF
1 655,69
0.39%
(-6.5)
GBP / CDF
2 082,85
0.41%
(-8.51)
ZAR / CDF
111,61
0.43%
(-0.48)
XAF / CDF
2,83
0.43%
(-0.01)
XOF / CDF
2,83
0.43%
(-0.01)

Ebola en RDC : situation générale dans la riposte contre l’épidémie !

26

Le ministère de la Santé a rapporté dans un communiqué que depuis le début de la dixième épidémie d’Ebola en RDC en date du 1er aout  jusqu’au 19 décembre 2018, le total des cas notifiés dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri est de 549, dont 501 cas confirmés au laboratoire et 48 cas probables.

En outre, il sied de noter qu’il y a eu 326 décès (237 décès des cas confirmés et 48 décès des cas probables). Cependant, il y a aussi la guérison de 193 personnes.

Le ministère de la Santé a annoncé également que sept nouveaux cas de maladie à virus Ebola confirmés au laboratoire ont été notifiés mercredi au Nord-Kivu et en l’Ituri au Nord-Est de la RDC dont trois à Katwa, deux à Komanda et deux autres à Mabalako.

Les données présentées dans ce tableau sont susceptibles de changements ultérieurs après investigations approfondies et répartition des cas et des décès par zones de santé d’origine des malades.

Afin d’éviter que le nombre total des cas varie  quotidiennement, les cas suspects ont été placés dans une catégorie séparée.

Ainsi, les cas suspects dont les tests de laboratoire se sont révélés positifs seront ajoutés dans la catégorie des cas confirmés alors que ceux qui sont négatifs seront retirés du tableau.

La catégorie des cas probables reprend tous les décès notifiés pour lesquels il était impossible de prelever des échantillons biologiques pour confirmation au laboratoire. Les investigations permettront de déterminer si ces décès sont liés ou pas à l’épidémie.

Par ailleurs depuis le 08 aout 2018, 49.384 personnes ont étaient vacciné, dont 19.060 à Beni, 9.018 à Katwa, 5.135 à Mabalako, 5.314 à Butembo, 2.221 à Kalunguta, 1.663 à Mandima, 919 à Komanda, 861 à Oicha, 791 à Vuhovi, 750 à Masereka, 700 à Lubero, 659 à Kyondo, 599 à Mutwanga, 434 à Bunia, 402 à Goma, 355 à Tchomia, 344 à Musienene, 70 à Biena, 63 à Alimbongo, 13 à Karisimbi et 13 à Kisangani.

Déclarée le 1er aout 2018 par le ministre de la Santé, le Dr Oly Ilunga Kalenga, cette épidémie a commencé une semaine après la fin de celle qui a sévi dans la province de l’Equateur depuis mai jusqu’ en juillet 2018 .

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.