EUR / CDF
1 859,01
0.36%
(-6.68)
USD / CDF
1 660,00
0%
(-0)
CAD / CDF
1 239,17
0.09%
(+1.1)
CHF / CDF
1 659,09
0.22%
(-3.7)
GBP / CDF
2 079,88
0.46%
(-9.6)
ZAR / CDF
114,16
1.7%
(+1.94)
XAF / CDF
2,83
0.36%
(-0.01)
XOF / CDF
2,83
0.36%
(-0.01)

Kasaï Oriental : rareté à Mbuji-Mayi du diamant extrait de l’exploitation artisanale

143
A Mbuji-Mayi, chef-lieu de la province du Kasai-Oriental, la carence du diamant est déplorée dans les comptoirs d’achat et vente. L’exploitation artisanale de ce minerai est en chute.  Cette situation contraste avec celle de la décennie antérieure, où pour la même période, la production  de ces pierres précieuses, était à son comble.
Pour justifier cette rareté, les explications vont dans tous les sens. À  l’Union de creuseurs artisanaux du diamant du Kasaï-Oriental, on attribue cette morosité aux échecs enregistrés dans le tamisage du gravier extrait des puits dans les différentes mines artisanales de cette entité territoriale.
Du côté, des experts en exploitation minière, cette rareté du diamant tiré de l’exploitation artisanale, est consécutive à l’épuisement des graviers riches en diamant par rapport aux profondeurs des puits qui vont jusqu’à 60 mètres. Pour contourner la difficulté, il faut opter pour l’exploitation industrielle. De ce fait, le recours au système kimberlitique est indispensables étant  susceptible de descendre en profondeur jusqu’à  400 mètres.
Dans la capitale diamantifère, les effets de cette crise se font  sentir  dans le vécu quotidien des de la population. En effet, plusieurs familles parviennent à nouer les deux bouts du mois grâce aux activités artisanales d’extraction du diamant. Les conditions de vie se dégradent chaque jour davantage suite  à la diminution du trafic extractif et la rareté de la monnaie en circulation est perceptible.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.