EUR / CDF
1 851,20
0.06%
(+1.1)
USD / CDF
1 630,44
0.09%
(+1.54)
CAD / CDF
1 223,94
0.37%
(-4.55)
CHF / CDF
1 632,74
0.19%
(+3.12)
GBP / CDF
2 145,58
0.8%
(-17.08)
ZAR / CDF
113,03
0.02%
(+0.03)
XAF / CDF
2,82
0.06%
(0)
XOF / CDF
2,82
0.06%
(0)

La Côte d’Ivoire émigre vers la TNT d’ici la fin 2018

40

D’ici la fin de l’année 2018, la cote Côte d’Ivoire  projette le lancement de la TNT (télévision numérique terrestre).  Les travaux de déploiement des infrastructures y afférentes ont démarré en ce mois d’août. Ce projet de mutation de l’analogique au numérique, a été
reporté à maintes reprises avant finalement de passer à la vitesse supérieure.

Ce processus en cours, va libéraliser   l’espace médiatique, avec l’opérationnalité des chaines de télévisions privées et gratuites en Côte d’Ivoire, mettant fin au monopole des médias audiovisuels publics.

Au paravent annoncé  pour le premier trimestre 2018, le lancement de ce projet a été ralenti par de longues tergiversations autour de l’appel d’offres concernant le choix de l’opérateur en charge du basculement. Initialement le marché était convoité par l’operateur
chinois de bouquets satellitaires StarTimes. Au finish, c’est un consortium composé du sud-africain Aucom, de STA, une filiale du groupe israélien Leadcom, et de l’américain GatesAir, spécialisé dans la fourniture d’équipements de diffusion, qui a remporté le marché de
22 milliards de francs CFA (33,5 millions d’euros).

En côte d’Ivoire, l’interruption  définitive des signaux analogiques est prévue pour juin 2020. Pour opérer le basculement, 20 stations émettrices de la RTI seront rénovées et 18 autres seront créées. Le centre émetteur de la commune d’Abobo, au nord d’Abidjan, servira de
premier site national d’exploitation du réseau national TNT.

A travers l’Afrique, plusieurs pays sont en pleine migration de la télévision analogique vers la télévision numérique terrestre. Le basculement est justifié par les multiples avantages offerts par ce nouveau mode de diffusion.

Alors que l’analogique est limité à un programme par canal, la diffusion numérique permet à six programmes et leurs services annexes, d’emprunter simultanément le même canal (multiplexage). Un autre point positif, largement mis en avant par les éditeurs des programmes, est la qualité de la réception. Le signal numérique, est moins vulnérable
aux pertes et brouillages que le signal analogique, en offrant une image comparable à celle d’un DVD.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.