EUR / CDF
1 851,20
0.06%
(+1.1)
USD / CDF
1 630,44
0.09%
(+1.54)
CAD / CDF
1 223,94
0.37%
(-4.55)
CHF / CDF
1 632,74
0.19%
(+3.12)
GBP / CDF
2 145,58
0.8%
(-17.08)
ZAR / CDF
113,03
0.02%
(+0.03)
XAF / CDF
2,82
0.06%
(0)
XOF / CDF
2,82
0.06%
(0)

Le COMESA perd 17,5 milliards USD par an faute des réformes du commerce numérique

16

Organisation régionale dont l’objectif est de créer une union douanière performante entre ses membres, le COMESA (Marché commun des États d’Afrique Australe et de l’Est) perd chaque année 17, 5 milliards de dollars américains. Cette perte est  la conséquence logique de la lenteur  dans  les réformes de facilitation du commerce numérique.

Dans un rapport publié récemment lors du 5e forum annuel de recherche du COMESA, l’économiste Adam Willie,  ce montant représenterait le manque à gagner en terme d’exportation pour les économies de la région, si elles mettaient véritablement en œuvre les réformes de facilitation du commerce électronique. Dans cette étude,  six principales mesures du e-commerce, ont été prises en compte.

Selon les critères d’évaluation utilisés, les cinq pays possédant le plus grand potentiel d’exportation intra-COMESA pour la region seraient l’Erythrée, l’Egypte, le Soudan, la Libye et l’Ethiopie.

Le Kenya, Madagascar, Maurice et le Rwanda quant à eux, seraient les pays ayant obtenu les meilleures notes de la région, donc les pays les plus en avance du COMESA, quant à l’implémentation des réformes de facilitation du commerce électronique.

Comme pour répondre à l’impératif  de reformer le commerce en ligne, les Etats membres du COMESA, ont discuté de la question à Lusaka en Zambie, c’était lors du vingtième sommet  organisé sous le thème: « COMESA, vers l’intégration numérique économique». A l’heure du numérique, la communauté cherche ainsi à renforcer  les

alliances économiques entre les pays membres,  par l’utilisation des nouvelles technologies de l’information et de communication. Par la promotion des NTIC, le COMESA veut promouvoir le commerce et renforcer l’intégration régionale.

Le COMESA représente un marché d’environ 500 millions de personnes, au produit intérieur brut (PIB) de 800 milliards de dollars. Aujourd’hui,  le commerce entre les pays du COMESA se chiffre à 9 milliards de dollars américains, ce qui équivaut en pourcentage à environ 10 % des échanges globaux avec le reste du monde.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.