EUR / CDF
1 837,93
0.11%
(+1.94)
USD / CDF
1 633,50
0.06%
(+1)
CAD / CDF
1 222,53
0.35%
(+4.29)
CHF / CDF
1 608,49
0.04%
(-0.6)
GBP / CDF
2 121,38
0.01%
(-0.21)
ZAR / CDF
115,53
0.53%
(-0.61)
XAF / CDF
2,80
0.11%
(0)
XOF / CDF
2,80
0.11%
(0)

Lualaba : le ministère du tourisme encourage les investissements privés dans la promotion du secteur touristique

290

On le dira jamais assez, certes la province du Lualaba est essentiellement minière, mais face à l’impératif de l’épuisement des matières premières, l’après mines est déjà envisagé. Dans la foulée, parmi les secteurs prioritaires pour la diversification de l’économie, le tourisme est pris au sérieux. Dans la capitale mondiale du cobalt, les  investisseurs locaux dans le secteur touristique bénéficient couramment de l’accompagnement du gouvernement à travers le ministère de tutelle.

Pour illustrer cette  réalité, le ministre Lualabais du tourisme, Daniel Kapend à Kapend, révèle que deux opérateurs économiques, ont pu transformer leurs espaces autrefois à usage privé pour se muer aujourd’hui en espaces qui génèrent  les revenus. C’est ainsi qu’il a cité pour cela le site  Katebi de GMP  au bord du fleuve Congo et l’Espace Warnan.

Plus loin, pour faciliter l’accessibilité aux sites touristiques évoqués dont les voies d’entrée étaient impraticables, l’exécutif provincial a mis la main à la poche pour des travaux de réaménagement de la route. Pour Daniel Kapend, c’est un accompagnement de taille du gouvernement, disposé à soutenir les initiatives privées.

Le Lualaba aussi minier que touristique

Parlant des merveilles touristiques, le ministre Daniel Kapend, a soutenu que le Lualaba regorge des potentialités touristiques naturelles énormes, constituées des cours d’eau émaillées d’innombrables chutes et des cascades, des forets non encore exploitées contenant une diversité d’espèces animales  et des oiseaux de tout genre.

« Dans sa politique de promotion des activités du tourisme, la vision s’oriente à faire du Lualaba un site touristique par excellence. Plusieurs sites existants ont été réhabilités, parmi lesquels: le cimetière du soldat inconnu,  l’espace Kadogo, les plages de Katebi et
Wansela au bord du fleuve, le Rond-point Mwangeji, etc. En outre sur la liste des nouveaux sites  crées, figurent  le Rond-point de l’indépendance, le barrage de Busanga en partenariat avec la société Sinohydro, et bien plus encore.» a-t-il indiqué.

A la lumière du thème de la célébration de la journée mondiale du tourisme édition 2018, qui met en avant plan le digital, l’exécutif du Lualaba,  a aussi compris à juste titre, que la transformation numérique du secteur touristique, permettra de booster l’économie de
la province, au côté de ses ressources naturelles de tout le temps, qui sont  les mines.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.