EUR / CDF
1 837,93
0.11%
(+1.94)
USD / CDF
1 633,50
0.06%
(+1)
CAD / CDF
1 222,53
0.35%
(+4.29)
CHF / CDF
1 608,49
0.04%
(-0.6)
GBP / CDF
2 121,38
0.01%
(-0.21)
ZAR / CDF
115,53
0.53%
(-0.61)
XAF / CDF
2,80
0.11%
(0)
XOF / CDF
2,80
0.11%
(0)

Lualaba : quid de la politique de la province concernant l’assainissement de la chaîne d’approvisionnement des minerais

66

La problématique de l’assainissement de la chaine d’approvisionnement des minerais se pose avec acuité dans la province du Lualaba. Ce phénomène renvoi à la présence des personnes vulnérables dont les enfants et les femmes enceintes, dans la chaîne de possession. En effet, plusieurs raisons justifient cet état des choses, notamment: la pauvreté de la population, l’insuffisance des Zones d’Exploitation Artisanale viable, ainsi que le développement des sites artisanaux dans les zones résidentielles autant que  dans leurs périphéries.

Eu égard à ce qui précède, depuis l’avènement de la Province du Lualaba, le Gouvernement en place, fort conscient du bien-fondé de l’assainissement de la chaine d’approvisionnement des minerais, a entrepris un certain nombre d’actions et a initié un  projet pilote en vue de relever les défis liés à l’éradication de la présence des
personnes vulnérables dans la chaine de possession.

Après que certains sites miniers soient déclarés «Zone rouge», par le Ministère National des Mines, en l’occurrence Kasulo et Tshipuki dans la ville de Kolwezi, le Gouvernement

Provincial du Lualaba, a réalisé un certain nombre d’actions en rapport avec l’assainissement de la chaine d’approvisionnement des minerais.

Jean-Marie Tshizainga ministre provincial des mines du Lualaba

Jean-Marie Tshizainga ministre provincial des mines du Lualaba, évoquant les pistes préconisées par l’exécutif, pour faire face à cette épineuse question, note la réalisation de la cartographie des sites miniers artisanaux avec présence des personnes vulnérables,
l’identification et l’Enregistrement  d’environ 3000 enfants pour les 2 sites cités déclarés zone rouge.

Les autres initiatives entreprises, c’est entre autres: L’Information et la Sensibilisation permanente de toute la communauté, au travers les médias, en passant par des scénettes, des sketchs et des spots publicitaires éducatifs.

La construction d’une école  normale pour l’éducation des enfants en âge scolaire et d’une autre, en cours, pour la formation professionnelle de ceux ayant déjà atteint l’âge d’apprentissage d’un métier.

L’Appui et l’Encadrement des femmes ; et la Promotion des alternatives d’emplois ;

La mise sur pied d’un cadre de l’action du Gouvernement Provincial pour la lutte contre la présence des enfants et des femmes enceintes dans les mines par l’Arrêté Provincial n° 2017/ GOUV/P.LBA/025 portant Création du Comité Provincial de Surveillance et d’Alerte sur les sites miniers artisanaux de la Province du Lualaba. Ici l’objectif demeure  de contribuer à l’atténuation et à l’élimination du travail des enfants et des femmes enceintes dans les mines.

La création de la Coordination Provinciale de lutte contre le travail des enfants dans les mines, dont l’objectif est de travailler sur les stratégies pratiques de la sortie des enfants des mines et ce, sur base des informations données par le Comité Provincial de Surveillance et d’Alerte (CPS&A).

L’isolement de la Zone de Kasulo affectée par l’exploitation minière artisanale (par la délocalisation des familles impactées, Barricadage de la Zone, Création de la ceinture de franchise entre la zone isolée et les habitations, etc. …) pour empêcher l’accès des enfants et des femmes enceintes à ce site.

En somme, pour assainir la chaîne d’approvisionnement des minerais, le gouvernement du Lualaba possède d’un plan stratégique et opérationnel sur la lutte contre le travail des personnes vulnérables dans les mines, dont les femmes enceintes et les enfants.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.