EUR / CDF
1 855,23
0.79%
(-14.64)
USD / CDF
1 651,54
0.94%
(-15.46)
CAD / CDF
1 263,47
0.86%
(-10.88)
CHF / CDF
1 683,25
0.31%
(-5.28)
GBP / CDF
2 069,95
0.49%
(-10.15)
ZAR / CDF
118,82
0.81%
(-0.96)
XAF / CDF
2,83
0.79%
(-0.02)
XOF / CDF
2,83
0.79%
(-0.02)

L’Unicef s’est engagé à la prise en charge psycho sociale des enfants atteints du virus d’Ebola !

25

Dans l’Est de la République démocratique du Congo, les enfants représentent plus d’un tiers des cas d’Ebola  selon un communiqué de l’UNICEF publié ce mardi 11 décembre 2018 à Kinshasa.

A cet effet, l’UNICEF a mis en œuvre la prise en charge psycho sociale des enfants infectés et affectés par la maladie à virus Ebola à Beni et ses environs.  

La directrice régionale de l’UNICEF pour l’Afrique centrale et de l’Ouest Mme Marie-Pierre Poirier qui vient de boucler une mission de 5 jours au Nord Kivu revient sur cette approche a indiqué ceci : « Et J’ai vu dans les centres de traitement de l’Ebola des choses très innovatrices qui sont mises en œuvre, ou au lieu d’isoler les patients y compris les petits bébés loin du regard de tous, loin de leurs familles, avec ce sentiment d’être peut-être abandonnés, il y a maintenant des structures qui sont mises en place, transparentes qui permettent le contact visuel qui rassurent les familles, qui rassurent les petits enfants ».  

 Au nom de l’UNICEF, elle poursuit : « D’autre part, nous sommes très sensibles, à l’aspect psychosocial de la chose. Un cas d’Ebola n’est pas un cas, c’est un être humain. Il faut lui apporter aussi le soutien psycho social et émotionnel dont il a besoin. Donc nous sommes en train de mobiliser des mamans qui ont, elles-mêmes eu la maladie et qui sont guéries, on les appelle les berceuses, ces dames ne peuvent plus être affectées parce qu’elles ont été déjà affectées dans le passé et nous mobilisons ces mamans pour être aux côtés des enfants infectés et leur donner l’affection, l’amour, la proximité qui est tellement importante pour qu’un enfant, surtout quand il est malade, tienne le coup et puisse rebondir ». 

L’UNICEF et ses partenaires ont identifié plus de 400 enfants orphelins et non accompagnés à cause du virus Ebola. Le nombre croissant d’enfants séparés est lié à l’augmentation des patients dans les centres de traitement Ebola  de Beni et de Butembo, les épicentres actuels de la maladie, indique le communiqué de l’UNICEF.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.